Ce qui ne se voit pas – Projet en cours de création

LE CLIC DOSSIER ICI

Et le clic teaser là!

Ce qui ne se voit pas est un projet théâtral constitué de plusieurs pans de recherche. Le premier axe a commencé à se formuler à l’été 2018, avec notre désir d’explorer nos histoires familiales et nos identités, de voir comment elles se répondent, se font écho, et sont à la fois l’écume du passé colonial français et à l’image des scléroses identitaires contemporaines. Laurène a grandi à Casablanca élevée par son père enseignant au lycée Français, et sa belle mère marocaine. Manon, élevée dans le Nord par sa mère, n’a rencontré son père, Algérien, que récemment, redéfinissant ainsi toute son histoire. A deux au plateau, et avec l’aide de Laure Haulet comme collaboratrice artistique, nous avons commencé à dessiner un spectacle, qui retrace nos vies comme on joue à un jeu de société et de hasard. Nous reconstruisons au plateau une réalité kaléidoscopique, drôle et sensible qui viendra se confronter à une vision décalée de représentations de la colonisation et d’univers orientalistes. L’idée est de mettre en évidence comment colonialisme et impérialisme marchent main dans la main, malgré la décolonisation enseignée dans les livres d’histoire. C’est tout un mode de pensée et une vision du monde qui sont en jeux et que nous voulons rendre visibles au plateau, dans un esprit parfois potache, mais aussi sans concessions.

Une création originale de la Lovely Compagnie à l’initiative de Laurène Folléas et Manon Joveneau.

Collaboration Artistique : Laure Haulet

Vidéaste : Amandine Monjot

Graphiste : Esther Folléas, Bacane