Là, où nous vivons

Le projet est né à la MJC Club de Créteil (94), où nous avions joué nos deux spectacles, Boobs et Mauvaises mères en 2019. 

C’est quoi le chez soi? Qu’est ce qui fait que l’on se sent bien chez soi dans sa maison, mais aussi dans l’espace public, dans les trajets qui constituent l’espace quotidien? Quels sont les lieux où le corps et la parole ont leur place et parviennent à exister sans avoir à réinterroger leur légitimité? Que fait-on chez soi pour se sentir bien? Quelles sont les stratégies que l’on adopte pour se sentir bien dans l’espace public également? 

Là où nous vivons a débuté en janvier 2020 avec un public de femmes du quartier. 

Manon et Laurène ont mené des laboratoires d’écritures et de création théâtrale avec les participante et commencé à tisser un patchwork d’écrits et de dialogues enregistrés autour de la question du Chez Soi.

Malheureusement, le premier confinement a interrompu brutalement le processus de travail et distendu les liens qui commençaient à se nouer, pourtant nécessaires au cheminement d’une création collective. Il a fallu repartir alors, après ces mois d’incertitudes et d’effarement, et retrouver une forme adaptée aux nouvelles conditions sanitaires. A défaut d’avoir pu s’inscrire dans une continuité par rapport au projet initial, les ateliers d’écriture ont permis de poser des mots sur l’expérience du chez soi pendant le confinement, et le lien avec le monde extérieur. 

Au total, sept séances de création ont pu être effectuées, et une « mise en jeu » des textes récoltés a été organisée dans le respect des conditions sanitaires pour le festival Créteil L’été en juillet 2020 sous la forme d’une Brigade de Souffleuses de Textes à Tuyaux.